Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 avril 2005

Ma nuit à t'attendre...

Radia, ça faisait 10 minutes que je t'attendais. Et puis dans ton bus tu es arrivée...et on s'est regardé droit dans les yeux. Ce moment que nous avons partagé était très bref mais j'avais l'impression pendant un court instant que le temps s'était arrêté et que nous étions seuls au monde. Plus rien ne comptait, dans tes yeux je me suis perdu, dans mes yeux tu t'es perdue. Un échange qui laissait présager bien d'autres....

Et puis le bus est entré dans la cour de l'hôtel. Ni toi ni tes camarades êtes venus à notre rencontre alors que nombreux étaient ceux qui criaient vos noms. De loin vous nous avez salué. Nous n'étions pourtant qu'à une cinquantaine de mètres, nous avions de l'amour à vous donner.

Seul Harlem est venu finalement. Très pro et très accessible, il a pendant de longues minutes joué le jeu des fans en signant des autographes et prenant la pose pour des photos.

Une fan : STP dis aux autres de venir !
Harlem : Ils vous ont vu, s'ils ne sont pas venus c'est qu'ils n'ont pas envie de venir. De toute façon vous direz sur Internet que c'est Harlem le plus accessible !

Harlem parti, nous avons encore attendu dans l'espoir qu'un de ses camarades viendrait. Ce qui fera dire à un employé de l'hôtel à un de ses collègues : On dirait une frontière afghane ou un camp de refugiés pakistanais.

Pendant de longues minutes, j'ai entretenu l'espoir que tu viendrais Radia.

Et puis Harlem est revenu : Ils sont en train de manger. Peut-être qu'après ils viennent.

Gregory est venu. Il avait l'air très fatigué mais a quand même signé les autographes jusqu'à ce que des membres de l'équipe (dont Mathieu Gonnet) se jettent sur lui, apparemment pour le mettre à la piscine, à mon avis une ruse pour le libérer de cette contrainte de rencontrer les fans.

Tout le monde était dégoûté, moi le premier. A ce moment là je me suis résigné. Tu ne viendras plus.

Je t'ai attendu Radia mais tu n'es pas venue, me laissant comme consolation le doux souvenir d'un moment magique qui n'appartient qu'à nous.

dimanche, 10 avril 2005

Futur Crew signe chez Universal !

medium_paragraphe5657.jpegPour ceux qui ne connaissent pas, Futur Crew est le premier groupe de rap réunionnais à avoir sorti un album et des clips vidéo. Dekapit J, Konix et Roko sont de vrais artistes : musiciens mais aussi dessinateurs, graffeurs, et réalisateurs de leurs clips. En 2003, ils avaient fait scandale avec une chanson assez spéciale en réponse aux autres groupes de rap de l'île, qui les ont aggressé (par jalousie selon Futur Crew) à la sortie de leur album. Cette chanson fut interdite des ondes par le CSA. Son nom : Kabo magic !

Un extrait de la chanson :

Refrain :

Alé vien sice mon pipe
si tu cose si mon do ti cose si mon ki
mon kabo lé magic
li rode tte bonne chouchoute
qui tchat si note ki
oui mé na mon plastique, prepar bien zote trou ki mi vien bour zote ki mon kabo lé magic koi koi magic koi koi


Le reste c'est ici

medium_paragraphe5656.jpegOui, je sais c'est vulgaire mais j'aime bien cette chanson, je la trouve marrante. Quand on connaît le contexte de son écriture, on peut comprendre cette vulgarité et l'accepter. En tout cas, quelle réponse in your face !! D'ailleurs j'aime bien tout leur album The Nephilims. Leurs clips (faits avec des moyens limités) sont très réussis. Pour info, le leader du groupe a réalisé le dernier fim publicitaire du Crédit Agricole ! Là encore du très bon !

Vous pouvez allez consulter les archives du JIR : tous les articles concernant cette "affaire".

Leur actu : Ils signent chez Universal. Leur deuxième album sort bientôt. A quand Futur Crew invité à la Star Ac' avec les élèves qui reprennent leur célèbre chanson ? Ca nous changerait des platitudes habituelles. Universal est la maison de disque de l'émission mais bon, ne rêvons pas....ouf !

Ce que j'aime chez eux c'est ce côté atypique et sulfureux très gangsta rap US (cf. aussi à une altercation violente avec un vendeur, qui a reçu des coups de batte de base-ball - j'ai pas trouvé trop d'infos là dessus...), cette ambition, ce talent, cette envie d'aller le plus haut possible. Un aspect un peu fascinant....
Ils s'institutionnalisent quelque peu avec cette signature chez Universal et surtout la couverture de Visu cette semaine ! On leur pardonnera cette faute de goût...

mercredi, 06 avril 2005

Monaco et la rue Popincourt en deuil

Ce matin, Rainier s'en est allé... Les Monégasques sont en deuil, mon frère également, lui le supporter devant l'éternel de l'Association Sportive de Monaco et amoureux de la Principauté ; au point qu'il ait demandé la nationalité monégasque.

"Mes premières pensées vont à Albert, Caroline et Stéphanie et à ses petits-enfants. Aujourd'hui, plus qu'un Prince, je perds un être cher. Je tiens à rendre dommage à un grand Homme. Son charisme nous manquera. Qu’il conserve dans la mémoire collective l’image d’un Homme ayant élevé la Principauté de Monaco au rang des plus grandes nations et l'Association Sportive de Monaco au cercle des plus grandes équipes européennes. Pour saluer sa mémoire, j'ai décider de cesser indéfiniment toute activité et de me rendre immédiatement à Monaco."