Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 mai 2007

Les Chroniques d'Andrea #19

Il est des endroits comme ça qui vous marque toute votre vie.

J’avais 14 ans. Je prenais conscience de certaines choses, même si je n’étais plus innocent.

L’entrée était interdite aux mineurs mais grâce à des amis majeurs qui connaissaient le doorman j’ai pu pénétrer ce lieu qui m’apparaissait comme un lieu magique et inaccessible.

Je ne le savais pas encore mais ce lieu allait faire partie de ma vie pendant de nombreuses années.

 

C’était un bar comme il en existe dans toutes les villes. Mais pour moi c’était LE BAR. J’y ai découvert de nombreuses choses et rencontré des gens formidables……..et aussi des très minables…..bref, la vie.

 

Dès la première fois j’y suis devenu accroc. J’aimais cette sensation de bien être, ce sentiment de liberté. Presque tout était possible. L’expérience était la norme, la routine était bannie.

 

L’endroit était fréquenté par des terminales et des étudiants, notamment pas mal d’Erasmus. Cela me permit de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux univers et de progresser en langue, etc.

 

Ashley, Fiona, Steve, Jack, Bianca, Loris, John, Fred, Emma...

 

Pour beaucoup de personnes cet endroit a été le lieu des premières fois, et je ne parle pas forcément d’anatomie.

 

Les plus anciens appréciaient les nouveaux venus comme autant de proies potentielles. Celles-ci se laissaient capturer, heureux de progresser dans la hiérarchie du lieu. Avec le temps, les anciens partent ou commencent à faire partie des meubles et les anciennes proies deviennent chasseur. Et le cycle se perpétue.

 

Avec le temps je devins un habitué et je regardais avec une certaine hauteur les nouveaux. C’est à ce moment que je compris que je devais partir pour ne pas regretter. Quelques années plus tard, j’appris que le bar a été remplacé par une librairie.

 

Il s'appelait l'Elixir et il coule toujours dans mes veines. 

dimanche, 20 mai 2007

Les Chroniques d'Andrea #18

Action, Réaction. Ça n’a jamais été aussi vrai et je le regrette.

Last Saturday j’étais bien, il faisait bon, les cheveux au vent je marchais insouciamment.

J’ai rencontré Victoire et son pseudo copain Guillaume lors du gala. Un mec assez bourrin qui picole mais ne tiens pas l’alcool. Vite fait il a dégagé et Victoire et moi avons rencontré Corinne dans les toilettes qui étaient encore relativement propre à 1h00 du mat.

Ça faisait un bail (enfin la définition du bail est relatif) que je ne l’avais pas vu. Elle est toujours la même. Diaphane, fine, amère et excitante. Nous avons plongé……dans la soirée et dans le mood. Le verre a 2 € a fait du bien à mon porte monnaie et du mal à mon foie.

Nos mains se sont jointes avant de joindre d’autres parties de nos corps chaud et moite.

C’était bon, je décompressais d’une période d’abstinence (intellectuelle, physique, spirituelle…).

Mais voila. Mon organisme n’était plus immunisé et dès le lendemain les symptômes sont apparus. En même temps, Corinne était partie et de mes yeux le voile s’est levé.

La semaine a été dure. Je traînais mon cops endolorie et frigorifié au boulot. Mon esprit le portait, malgré le temps poisseux.

Et puis, jeudi, soit disant l’ascension. Pour moi ce fut la descente. Sommeil, endormissement, esprit brumeux et maléfique, le froid qui te prend, l’eau chaude qui disparaît, le frigo vide, ton ex qui vient te faire chier pour sa chemise qu’il a oublié chez toi, le nez bouché par une rhinite. Bref, un zombie. Le pire c’est que je ne pouvais me permettre de chuter ce qui m’aurais permis de toucher le fond plus rapidement pour pouvoir remonter plus vite. Alors, je tournais à 4 ou 5 grammes par jour…et j’avais l’impression que ça me faisait rien.

Je crois que je suis en train de remonter. Mais putain de bordel de merde je déteste ça.

Parfois, j’ai comme l’impression que Ian l’a écrite pour moi (oui, je sais c’est prétentieux J)

 

Confusion in her eyes that says it all.
She's lost control.
And she's clinging to the nearest passer by,
She's lost control.
And she gave away the secrets of her past,
And said I've lost control again,
And a voice that told her when and where to act,
She said I've lost control again.....


samedi, 19 mai 2007

Félicitations à moi

Aujourd'hui, ça fait 6 mois jour pour jour que j'ai fumé ma dernière clope. Cependant, the fight is NOT over.

18:20 Publié dans It's my life | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : clope

mercredi, 09 mai 2007

Dans quel monde vit Loïc Le Meur ?

Extrait de sa note "A toi de jouer, Nicolas"

 

"C'est maintenant que tout commence et j'ai confiance en toi et ton équipe pour changer la France en profondeur. J'ai beaucoup d'attentes, comme tous les français, et je suis sûr que tu seras à la hauteur. Je rêve d'une nation plus entreprenante, d'un vrai mouvement de création, de la naissance d'un secteur Internet pesant des centaines de milliers d'emplois supplémentaires et de tant d'autres sujets si importants pour la France. Je rêve que la France arrête de se plaindre et qu'elle ne parle plus que d'avenir. Je rêver qu'elle s'adapte à la globalisation plutôt que de se renfermer sur elle même. Je rêve que les jeunes ne rejoignent plus une entreprise en posant des questions sur les RTT mais en se battant jour et nuit pour elle, associés à la réussite de celle-ci autrement que par un contrat de travail. Je rêve que la France parle moins de protection que de création. J'ai confiance en toi."

 

Plus que 1823 jours à tenir......

http://www.vivreavecsarkozy.com/

mardi, 01 mai 2007

Publicité - Salon de la Maison

medium_salondelamaison2007reunion_2.gifEvenement Majeur à l'ile de la Réunion (+ de 110 000 visiteurs en 2006), le Salon de la Maison a pour thème cette année: Ma Maison, Mon île pour le Développement Durable

+ d infos: www.salondelamaison.re

le blog : http://blog.salondelamaison.re



Le Salon de la Maison, un évènement NORDEV/ADPEhttp://www.azureuswiki.com/index.php/Main_Page

13:00 Publié dans La Réunion | Lien permanent