Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 juin 2009

J'ai trouvé le grand amour grâce à la Route des Tamarins

True story ! Un ami m'a raconté son histoire :

"Hier, j'ai voulu voir à quoi ressemblait cette fameuse route des Tamarins. Avant de l'emprunter, je ne me doutais pas une seule seconde qu'elle allait bouleverser ma vie. J'ai quitté Saint-Paul, la ville où je réside, à 14h30 et je suis arrivé à Saint-Pierre à 15h, soit en tout juste 30 minutes au lieu des 45/50 minutes quand il n'y pas d'embouteillages.

Il faisait beau, j'étais heureux, j'avais envie de prendre un verre en terrasse sur le front de mer. Le temps d'y arriver, de me garer, il était exactement 15h08 quand j'allais entrer au Malone's, c'est alors que je l'ai vue ! Le temps, la réalité, la distance se sont alors mélangés. Il n’y avait plus de début, ni de fin. L’alpha était devenu l’oméga et l’oméga était devenu l’alpha. Le haut était devenu le bas et le bas était devenu le haut. A la seconde où mes yeux se sont posés sur cette fille, je savais qu'elle était la femme de ma vie, qu'un jour je l'épouserai et qu'elle portera mes enfants.

Je l'ai invitée à prendre un verre, nous avons discuté toute l'après-midi puis nous sommes allés dîner. Elle m'a confié que mon coup de foudre était réciproque. Nous nous connaissions que depuis quelques heures et déjà nous avions des sentiments forts l'un pour l'autre. Se séparer, même pour une nuit, a été douloureux.

Aujourd'hui mercredi 24 juin 2009 à 15h08, ma vie a commencé et je n'imagine pas une seule seconde la vivre sans elle.

Mais tout cela n'aurait pas été possible sans la route des Tamarins ! Sans celle-ci je serai arrivé à Saint-Pierre à 15h15 et devant le Malone's à 15h23. Qui sait si elle aurait été encore là ? Probablement pas.... Cette idée me glace le sang. Savoir que j'aurais pu, sans la route des Tamarins, passer à côté de ma vie.....

Cette route n'est pas une simple route. Elle va changer nos vies, elle a déjà changé la mienne.

Un jour, j'appellerai mon fils Paul et ma fille Françoise."

13:59 Publié dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)