Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 décembre 2004

Moi, quand j'étais petit je croyais.......

nb.jpgque la vie était en noir et blanc. Oui vous avez bien lu, la vie en noir et blanc comme pour les vieux films ou sur les vieilles photos ! Ben quoi, c'est logique non ? Toutes les photos d'époque étaient comme ça, donc moi tout naturellement j'en ai déduit que la couleur n'existait pas dans ce temps là. Ce temps là était pour moi une période lointaine que j'avais du mal à situer précisément mais où les vêtements, les immeubles, les voitures, la nourriture, tout en fait était en noir et blanc. Dans ma tête j'avais essayé de rationaliser tout ça en me disant que la couleur avait du apparaître suite à une sorte de cataclysme équivalent au Big Bang....Et puis, pourquoi pas en fait ?

Non OK d'accord, qu'est-ce qu'on peut croire comme connerie quand on est petit ! Mais quand on grandit, on réfléchit, on comprend, on analyse et on invente des théories autour de l'artichaut......

02:10 Publié dans La vie ! | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : jeune

dimanche, 28 novembre 2004

Une révélation...

Hier soir, j'ai eu une révélation. Le genre de truc qui vous tombe dessus au moment où on s'y attend le moins. Hier en fin de soirée donc, j'étais tranquillement en train de manger un artichaut et plus je le mangeais, plus je le fixais jusqu'à être subjugué par la complexité et la beauté de ce légume qui m'avait pourtant toujours paru ordinaire. artichaut.4.jpg

Mais si on y réfléchit bien, un artichaut n'a rien d'ordinaire. On commence d'abord par manger ses feuilles, c'est bon mais pas le plus appétissant. Après cette entrée en matière, on arrive à la partie la plus complexe du légume, la partie non comestible, ce que j'appelle pour l'instant le "grand n'importe quoi", son aspect mystique m'échappant encore. Ensuite, arrive le fin du fin, le but ultime de cette excursion, celui qui vaut toutes les peines qu'on a eues pour le trouver : le cœur de l'artichaut ! De prime abord, sa couleur n'est pas très ragoûtante mais comme chacun le sait, son goût exquis ravira les palais les plus délicats.

Alors comment interpréter tout cela ? "A chaud", j'ai pensé qu'un artichaut est une métaphore de la vie, de la relation entre les Hommes et que sa dégustation est en fait un voyage initiatique porteur de sens et d’idées, qui peut être l’élément d’une victoire collective sur la pauvreté, la haine, l’intolérance et les conflits.

Cette analyse est bien sûr encore superficielle. C'est pourquoi j'ai décidé de consacrer les 5 prochaines années à l'étude de l'artichaut. Mon objectif est d'écrire une thèse qui répondra aux 10 000 questions que je me suis posées hier soir : pourquoi un artichaut est-il si sophistiqué alors que tous les autres légumes sont d'une banalité affligeante ? Quel est le message caché derrière tant de complexité ? Que pouvons-nous apprendre d'un artichaut ? ...........

A suivre...

02:45 Publié dans La vie ! | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : artichaut