Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 juillet 2005

Les Chroniques d'Andrea #6

Quelle quinzaine !!!

 

Je passerais sur samedi 2 juillet et le pathétique spectacle du live 8 à Versailles. J’ai du me saouler tout le week end pour m’y remettre. Heureusement que j’étais en bonne compagnie.

 

Mercredi 6 juillet.

J’ai gagné 500 € en pariant sur London 2012. Ce sera plus facile de déménager pour vivre à London que de le faire pour Beijing.

 

Jeudi 7 juillet

Je suis invité à un concert de gens que je ne connais pas, par des gens que je ne connais pas. Les Magic Numbers, vous connaissez ? Moi pas.

C’était pas mal. Pendant le concert, à un moment je suis perturbé par une odeur de testostérone. Je me retourne, c’est mon voisin. Et devinez qui c’était ? Mathieu C as know as M. Il est plus mince in the real life, mais je n’aime pas les hommes qui transpirent. Les femmes, ça dépend.

 

Samedi 9 juillet.

Stade de France. Toi Aussi en concert (U2 en v.o.). Très grands professionnels, très beau concert, but i was too stone to enjoy it. Quel dommage.

 

Mercredi 13 juillet.

A la Bastille, super concert avec Gilberto Gil, ministre de la culture du Brasil, Jorge Ben Jor, Lenine & others.

Le concert était génial. C’était comme si on était baigné dans des good vibes. Beaucoup d’émotion.

Ça a du faire du bien à Bertrand D et Luis Ignacio L, tout deux, connaissent des périodes difficiles en ce moment.

Gal Costa voulait passer la soirée avec moi, mais j’ai du décliner l’offre car le lendemain c’était réveil à 6h00 pour commenter le défilé sur Pink TV en compagnie d’Ana.

C’est vrai qu’il y a plein de beaux mecs dans l’armée. Peut être pas la tête bien pleine, mais c’est pas grave, du moment qu’ils sont pleins ailleurs.Sinon, le défilé était plutôt chiant.

 

Je vous laisse méditer sur cette phrase d’Ana, « Pour aimer complètement, il faut aimer de toutes les façons et avec les différents aspects de l’humanité ».