Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 mars 2007

Yolande Calichiama m'a entendu

Le 27 mai dernier, je commençais "Ma déclaration à Yolande Calichiama" par ces mots :

 

"Yolande, je dois tout d'abord te confesser quelque chose. Je n'aimais pas ton prénom. Quand je regardais ton journal à la télé, tes yeux de chien battu m'agaçaient. Ton visage toujours triste, comme si tu voulais porter tous les malheurs du monde sur tes épaules, m'insupportait."

 

Dans le 1er numéro du nouveau mensuel gratuit People Paradise (mois de mars), Yolande Calichiama se voit demander "Quelle a été la pire critique que l'on t'ai faite ?" et répond :

 

"On m'a souvent reproché à mes débuts de ne pas être assez souriante et d'avoir ainsi l'air de porter toute la misère du monde sur mes épaules. J'espère que ce n'est plus le cas aujourd'hui." 

 

 Yolande, je te rassure, ce n'est plus le cas aujourd'hui, tu es radieuse.